Jour de la Terre 2021 : Crewdle contribue à réduire la consommation d'énergie grâce à la vidéoconférence pair-à-pair

Les réunions virtuelles de pair-à-pair consomment exponentiellement moins d'énergie que les plateformes de vidéoconférence qui utilisent des serveurs confidentialité et cryptage accrus en prime.


MONTRÉAL, QUÉBEC – 22 avril 2021Crewdle, une jeune pousse technologique montréalaise qui utilise la technologie pair-à-pair (P2P) pour des communications vidéo de haute qualité célèbre aujourd'hui le Jour de la Terre 2021 par sa contribution à la lutte contre le changement climatique par l'innovation technologique. Cofondée en 2020 par Vincent Lamanna et Pierre Campeau, Crewdle élimine la dépendance à l'égard des serveurs énergivores pour les vidéoconférences et appels vidéo, ce qui permet de réduire la consommation d'énergie et les émissions de carbone en vue d’une avenir carboneutre.


La vidéoconférence de pair-à-pair (P2P) offre une alternative pour se connecter et collaborer sans passer par un serveur. Des millions de familles et d'acteurs de l'économie mondiale travaillant à distance pendant la pandémie de COVID-19, Crewdle a été créée pour offrir une alternative sécuritaire, écologique et simple pour rester connecté.

 

La différence pair-à-pair

Au cours du premier trimestre de 2021 seulement, Crewdle a permis d'économiser une quantité considérable de ressources naturelles, dont les statistiques révélatrices sont inspirantes.

  • 500 kg de CO2  – l'équivalent d'un trajet en voiture de plus de 3 500 km, de Montréal à Calgary par exemple ; pour absorber ces émissions, il aurait fallu planter 200 arbres.
  • 6 000 litres d'eau potable – l’équivalent de 12 000 bouteilles d'eau; pour économiser cette quantité d'eau, il faudrait qu'une personne ne prenne pas de douche pendant trois mois.
  • 1 200 kWh d'énergie – la consommation d’énergie d'un ménage entier pendant deux mois.

 

Des données probantes d’une grande étude universitaire

En janvier 2021, une étude des universités Purdue et Yale et du Massachusetts Institute of Technology (MIT) a révélé que tout type de diffusion de vidéo en continu (le streaming) hébergé sur un serveur consomme des quantités incroyables d'électricité – de la vidéoconférence à YouTube, Tik Tok et Netflix. La production d'électricité génère du carbone, ce qui requiert de l’eau et de la surface utile. Réduire les transferts de données en éteignant simplement la caméra peut atténuer l'impact et les dommages environnementaux, mais ne constitue pas une solution viable à long terme pour se connecter et travailler à distance.

 

L'étude de Purdue University a établi qu'une heure de vidéoconférence :

  • Émet de 150 à 1 000 grammes de dioxyde de carbone,
  • Utilise de 2 à 12 litres d'eau,
  • Nécessite une surface utile équivalente à la taille d'un iPad Mini.

 

L'empreinte carbone liée à l’utilisation du web avait déjà augmenté avant les confinements imposés par la pandémie, représentant environ 3,7 % des émissions mondiales de gaz à effet de serre. Mais avec une majorité de la main-d'œuvre mondiale travaillant à domicile, la consommation d'énergie a augmenté de 20 %, nécessitant encore davantage d’eau et de surfaces utiles pour alimenter les infrastructures web. D’ici la fin de 2021, cette augmentation nécessiterait à elle-seule une forêt d'environ 185 000 km2 pour absorber les émissions de carbone, soit 10 % de la superficie du Québec ou 2,5 fois celle du Nouveau-Brunswick. La quantité d’eau requise pour traiter et transmettre ces données représente quant à elle plus de 300 000 piscines olympiques.

 

« Collaborer et travailler par vidéoconférence fait désormais partie de la vie quotidienne. L'énergie nécessaire pour alimenter les entrepôts de serveurs utilisés pour les plateformes de vidéoconférence a augmenté de manière exponentielle, et nous nous efforçons de trouver une solution à cette dépendance énergétique », a déclaré Vincent Lamanna, cofondateur et président-directeur général de Crewdle.  « Une partie de notre ADN en tant qu'entreprise est d'offrir au public et aux entreprises un moyen sécurisé et crypté de se connecter, mais aussi un modèle qui permet de réduire notre consommation d’énergie. Cet engagement nous tient à cœur aujourd’hui, à l’occasion du Jour de la Terre, comme à chaque jour de l’année », a ajouté M. Lamanna.

 

Crewdle a été officiellement lancée cette année. Le service est gratuit pour les particuliers et fonctionne entièrement en ligne, donc ne nécessite pas de téléchargement ni d’installation. Crewdle est également disponible pour les appareils mobiles via une application de l'Apple App Store et du Google Play Store. L’entreprise montréalaise offre aussi un modèle par abonnement pour les petites et moyennes entreprises (PME), avec des fonctionnalités supplémentaires et une variabilité d'échelle.

 

Pour en savoir davantage sur Crewdle, la vidéoconférence sécurisée grâce aux technologies P2P et une empreinte carbone réduite au bénéfice quotidien de la planète, visitez https://crewdle.com

###

À propos de Crewdle

Crewdle développe des technologies distribuées extensibles qui transforment la façon dont les entreprises et les particuliers collaborent et se rencontrent à distance en offrant des outils de communication vidéo sécurisés, écologiques et simples à utiliser. Fondée en 2020 à Montréal, Crewdle prouve que les technologies de communication pair-à-pair (P2P) offrent un environnement sécurisé en supprimant les serveurs entre les utilisateurs lors des rencontres virtuelles. Le résultat est un écosystème numérique durable, privé, confidentiel et respectueux de l’environnement. Pour en savoir plus et essayer Crewdle, visitez : https://crewdle.com/

 

Informations et demandes d’entrevues :

media@crewdle.com

Crewdle Technologies Inc. © 2020. Tous droits réservés.
Google Play et le logo Google Play sont des marques de commerce de Google LLC.
App Store et le logo App Store sont des marques commerciales d'Apple Inc.